corinne.dollon@orange.fr

Questions - Réflexions

0
0

RQ je ne sais pas comment déposer un commentaire avec un peudo : SOS. Merci d’avance !

0
0

Début de semaine 4, j’avance lentement mais sûrement et ne vois pas le temps passer… je savoure ! Quelle richesse cette formation ! Le principe est très structuré, les cours riches, les pratiques éclairantes et les méditations “divines” ! A emporter partout avec soi c’est vraiment un plus, car n’ayant pas tout à fait intégré la formation, j’ai encore du mal à prendre le temps de me poser… devant un ordinateur, à un moment calme, toutes conditions réunies. Par contre quand les conditions arrivent, n’importe où, n’importe quand, j’ai la médiation à disposition ! Bravo Coco et Merci !

0
0

Bilan semaine six : c’est étrange pour une personne qui a comme valeur 1 l’authenticité, je porte des masques en permanence même avec mes proches …

0
0

Bonjour à tous et toutes. Nous sommes en train de créer un nouveau site qui peut recevoir plus de formations en ligne et sera plus performant et autonome !! tout tiendra en un seul support. Gros chantier ! Si vous souhaitez nous aider à faire connaitre la formation pour Être soi, merci de laisser un avis sur le site. Voici le lien direct ci-dessous :
Nous avons presque fini. Qu’en pensez-vous ?
Pour votre formation et pour ne pas vous déranger nous gardons ouvert l’ancien site jusqu’à la fin de l’année. Si vous souhaitez rejoindre le nouveau plus fonctionnel, nous pourrons vous basculer. Merci merci. De tout coeur. Corinne
lien direct : https://formation.corinnedollon.com/produit/formation-en-ligne-etre-soi/

0
0

merci Chantal pour votre message bien touchant et sincère. Prenez tout votre temps. Une des peurs et croyances que vous avez peut-être à dépasser est la peur de ne pas y arriver. Alors, bonne nouvelle… il n’y a à arriver nulle part, vous êtes déjà au bon endroit dans cette démarche de vous rencontrer. Bravo pour votre engagement. La formation est ainsi faite que vous povuez la suivre à votre rythme et plus tard revenir sur des passages clés pour vous. Merci pour vos compliments touchants. Tellement ravie que tout le coeur que j’ai placé dans ce partage soit ressenti… c’est délicieux. Je sens tout autant votre belle bonté. Belle continuation. Corinne

0
0

Merci Corinne, des ces pas à pas, très clairs, très ancrants, ressourçants qui me permettent de me connecter à mon ” je suis”.

1
0

Bilan semaine six : c’est étrange pour une personne qui a comme valeur 1 l’authenticité, je porte des masques en permanence même avec mes proches …

  • Christine
    Bonjour Magali, être femme et mère (ou homme et père), c’est une question intéressante à se poser lorsqu’on a un enfant, à mon avis, car c’est l’expérience de la parentalité qui s’ajoute au quotidien incontournablement : quelle place accorde-t-on à telle ou telle partie de sa personne, et à quels moments? Avant cette formation je pensais qu’il fallait que je m’accorde des moments “pour Etre femme” ou bien “pour Etre mère”. Aujourd’hui, j’ai remplacé le “ou” par “et”, et les enseignements de Corinne me confortent en ce sens.
0
0

Bas les masques! j ai l’impression de me retrouver dans chaque masque dans différents domaines de vie à tour de rôle.
Ce qui est Curieux, c est qu’avec la venue du bébé, ses cris et une fatigue grandissante, moi et mon compagnon nous nous sommes éloignés l’un de l’autre et avons commencé à jouer ces rôles de victime / persecuteur/ sauveur .
En fin de compte je me sentais davantage moi même dans le cercle de femme que j’ai créé autour de la naissance qu’avec lui. Dans ce cercle je montrais ma vulnérabilité et je me sentais comprise et soutenue par ces femmes avant inconnues. Je n’avais pas besoin d’afficher un masque avec elles.

Du reste, nous avons crevé l’abcès avec mon chéri, il m’a expliqué comment il se sentait, j’ai pu avoir de la compassion et lâcher ma colère devant son manque de patience. Quand j ai compris qu’il faisait de son mieux avec les ressources qu’il avait, mon agacement s’est dissout et à nouveau nous avons pu fonctionner comme une équipe !

Je me suis rendue compte que j avais des attentes non exprimées qu’il ne comblait pas ! Masque de l’amour … forcément il n’allait pas tout deviner !
Masque du pouvoir ” je m’en occupe plus que toi je sais mieux que toi ce dont il a besoin… masque de sérénité , cela fait 3 semaines que nous ne nous touchons plus même pas un bisou pour se dire bonjour mais tout va bien !

Et non finalement il a fallu communiquer pour mettre fin à ce cycle toxique .
Aujourd’hui je dis :ouf!

0
1

J’avais vraiment besoin de ce temps d’incubation, 2 semaines supplémentaires pour intégrer, vivre et faire le point. C est étonnant car je me sens plutôt bien incarnée dans les dimensions de Coeur/ spirituelle et élan de vie avec quand même envie et besoin de développer plus de présence à moi même , mon bébé, mon couple, être dans le lâcher prise et l ‘ouverture grâce à des méditations quotidiennes de pleine conscience assise et en mouvement.

J ‘ai davantage besoin de développer/ prendre soin des dimensions mentale et corporelle : prendre davantage soin de moi, avoir le courage de lâcher vu cette peur de ne pas être une femme et une maman parfaite, je suis trop exigeante et dure avec moi même quand je fais des erreurs, j’ai envie de lâcher l’auto jugement négatif, et aussi ne pas trop me disperser: savoir dire non aux projets qui gaspillent mon énergie et savoir dire oui aux invitations des autres afin de ne pas m’isoler !

Très libérateur de faire ce travail d’intégration, maintenant je suis prête à avancer à nouveau!

1
1

Tout de même que je précise que la signature Cesu, c’est Corinne, la formatrice… je suis identifiée comme le webmaster…

1
1

Merci pour ton message plein de sincérité BB, avec plaisir de t’accompagner vers plus de liberté d’être la belle personne que tu es.

  • B B
    • B B
    • Il y a 1 année
    • 1
    Merci beaucoup Corinne pour ton message qui me touche beaucoup. J’ai tellement de mal à me persuader que je suis une belle personne . Cela fait presque 20 ans que mon épouse me le dit, ma fille aussi à sa façon je pense mais je n’ai pas pu accepter de le voir et quelques autres personnes de ma famille. Grâce à ta formation et à ton soutien, je vais pouvoir m’autoriser à y croire. Merci. Bruno
1
2

Bonjour à toutes et à tous. Je suis actuellement en semaine 4 et je viens d’écouter à nouveau ce cours tellement riche!! Comme d’habitude, Corinne, tu éclaires notre chemin avec ta justesse et ta bienveillance. C’est bluffant de vérité . J’ai beaucoup d’émotion en écrivant ces quelques mots. Merci à toi et merci à toutes vos contributions. A bientôt.

2
1

bonjour Corinne, semaine 6
ce qui est venu rapidement a la mémoire est un masque du passé très ancien, petite fille, 5 ans environ ou j’ai accepté par amour et sur demande de mon père de refréner mes accès de colère; (avec les conséquences que je connais) après l’accès a la colère est revenu normalement vers 13 ans mais bien bien filtré,je suis contente d’en prendre conscience;
Aujourd’hui, un 2 eme masque du passé, incrusté dans le corps que l’osteo a fait remonter ce matin et j’ai pu faire le lien avec une période très douloureuse, , il y avait un lien avec le “masque” mais très très subtil; je suis en train d’évacuer la tristesse. ça fait du bien

  • LOLOGOZ
    Merci Catherine pour ce témoignage fort qui montre tout l’intérêt de ce travail sur soi, accompagné.
  • Christine
    Merci Catherine pour ce témoignage qui m’aide : “évacuer la tristesse”, cela me parle également. Pour ma part ça fait suite à un masque posé dans mon enfance et qui a duré plusieurs années. Pour ne pas perdre l’amour de ma mère et de ma grand-mère, j’ai joué le jeu de dissimuler mes tristesses pour paraître toujours joyeuse (masque de la sérénité), ayant été guidée vers l’idée ça aiderait ma grand-mère à sortir de la maladie. Quand elle est morte, j’étais ado, et j’ai explosé. Je n’avais jamais compris pourquoi, jusqu’à maintenant. Encore remuée par des prises de consciences, j’ai l’impression de me libérer chaque jour davantage.
2
1

Oups toujours en semaine 4!!!
La partie de moins exigeante avec moi-même /la bonne élève n’était pas très contente de ce retard.
J’ai opté pour le lâché prise. J’avance À ma vitesse, je sais qu’il n’y a pas de procrastination mais juste beaucoup trop de choses à faire dans mon planning. D’habitude j’arrive à m’organiser, mais avec les besoins de mon fils de deux mois j’apprends à jongler. En ce qui concerne les méditations, m’imprégner des cours, tout ça j’arrive à trouver le temps quand il tête, que je pars en balade avec lui. (en audio à partir du téléphone)
Par contre pour l’auto observation je l’avais un peu mis de côté. Je pense que c’est la notion de contrainte/travail que j’avais associée à tout ça qui m’empêchait d’avancer et en fait je m’y suis mis aujourd’hui et c’était très naturel de faire le compte rendu de ma météo intérieure.
Pour résumer, 2 croyances limitantes me perturbent : je dois m’occuper de mon fils et l’avoir dans les bras, il a besoin de moi!
je me suis rendu compte qu’il pouvait très bien aussi avoir des moments d’éveil calme tout seul à contempler autour de lui.
Deuxième croyance: je suis bloquée lors ce que je lui donne le sein, faux je peux utiliser ce temps comme du temps pour moi en méditation /respiration…

Pour en venir au regard des autres, j’étais bien consciente que j’attachais beaucoup d’importance à ce que les autres pensent de moi dans certaines circonstances, surtout dans mon nouveau rôle de mère. Comme je débute j’ai moins confiance.

Et aussi ce que les autres peuvent penser de mon chez moi en terme de propreté ordre etc… j’y attache beaucoup d’importance car j’aime les endroits esthétique et propre. Peut-être d’ailleurs que je me pourris un peu la vie parfois car une maison qui vie est rarement comme ça!!
J’ai eu d’ailleurs la visite d’une amie qui elle est très ordonnée, elle n’a pas jugé mon Interieur , elle avait une attitude bienveillante et ça me fait du bien! Quand elle est partie j’avais beaucoup d’énergie, je me sentais légère comme si de relâcher cette pression que je me mets sur moi-même ( d’être parfaite) m’avait libéré !

Je me suis dit pourquoi tu te prends la tête, car parfois je n’invite personne car je sais que c’est mal rangé !

Dernièrement, je suis aussi beaucoup affecté par le regard de mon compagnon qui rentre le soir fatigué qui entend les cris de notre petit et qui m’interroge pour savoir si j’ai tout essayé pour l’apaiser.

J’ai l’impression qu’un regard plus positif confiant bienveillant rassurant m’aiderait davantage que ce questionnement qui me fait douter de moi!

magali

0
1

Bonjour,
Merci Corinne pour ces pistes, qui m’encouragent. Je comprends que plus je suis en conscience, en acceptation de mes forces, et de mes faiblesses, et plus je suis en harmonie avec moi-m’aime. De l’écrire, cela m’aide déjà. Bonne journée. Christine

2
1

Christine, Il peut y avoir des résistances, des pensées qui étaient là de façon inconsciente et qui se mettent en lumière pendant la méditation. Cela indique qu’il y a peut-être des attentes de résultat dans la pratique ? (parfois on pense que méditer c’est se relaxer et s’ouvrir à des expériences merveilleuses… c’est faux, méditer c’est prendre conscience de ce qui est là et parfois ce qui est là est un ras le bol, une appréhension ou une envie de pleurer…) Accueillir cette partie qui résiste et méditer avec elle, serait une belle acceptation. Elle exprime soit de la fatigue, des peurs, des jugements, de l’agacement… et a besoin d’être entendue. Une méditation peut amener des tensions, des douleurs et de l’agitation mentale, NON PAS parce qu’elle les provoque mais parce qu’elle met en lumière ce que nous avions pris soin d’enfouir. Ainsi au lieu que cela se dise de façon inconsciente par des maux, des réactions… prendre le temps d’acccueillir et d’accepter cela en nous, c’est nous relier à ce qui se passe vraiment dans nos profondeurs (même si l’ego voudrait autre chose !!)… ce qui est important c’est que maintenant cette vérité intérieure soit ramenée dans le champ de la conscience et entendue. Dans un second temps des prises de conscience peuvent surgir pour éclairer sur des peurs, croyances ou choses à changer ou à lâcher. Ai-je répondu ? Merci pour ta question.

2
1

bonjour,
suite à une expérience vécue, et en lien avec la pratique sur la reliance à mes 4 dimensions (semaine 5), quelle est la partie de soi à travailler pour s’ouvrir à la suggestion ou à l’auto-suggestion? : Certains jours, je “déconnecte” rapidement de la méditation alors qu’il me semblait au départ bien avoir envie et besoin de la pratiquer. Mais c’est comme si quelque chose me coupait soudainement l’herbe sous le pied, et l’envie file…
Bonne semaine à vous. Christine

2
1

Merci Christine pour ton expérience partagée. Une belle re-connexion se passe. Ravie pour toi. Merci pour ce message motivant pour tous ceux qui suivent ce projet et bravo à toi.

2
1

Bienvenue Audey et merci pour ton message. Ravie que cette formation profite à des personnes isolées ayant cependant besoins de soutien sur ce beau chemin qui mène à soi. Les petits vont en profiter.. avec une maman zen.

2
1

boonjour je commence la formation en ligne aujourd’hui et je suis ravie cela va me faire du bien et une pause pour moi pour prendre soin de moi
je vis en montagne et j ai du mal a me rendre a des formation car je suis loin des villes et j ai un petit de 2ans etje suis enceinte du deuxième qui doit arriver debut juin
donc merci a magalie d avoir partager la formation en ligne
et merci a corine de proposer cela bonne après midi a tous
audrey

  • Magali salles
    Coucou Audrey, super que tu sois des notres!!
  • LOLOGOZ
    Bienvenue Audrey, sur le beau chemin de vie que nous prenons. Laurence
Affichage 1 à 20 sur 28 résultats
Votre réponse

Veuillez en premier pour continuer.